vaches+Ph DSC_3013.jpg

Philippe Le Grelle raconte...

J'avais une grande admiration pour mon grand-père avec ses poules élevées en plein air. Puis mon père, a mis les poules en cage lorsqu'il gérait l'exploitation. Moi, je les ai ressorties pour faire de l'agriculture biologique !

Ce choix du bio résulte des mes expériences antécédentes en Afrique, au Canada et en Guadeloupe où je travaillais en élevages industriels. C'était un peu l'enfer pour tout dire ! Les employés passaient leurs journées entières à ramasser les poules mortes dans les cages...

Je me suis dit : Il faut que je retourne aux sources. 

Je suis rentré en France, pour refaire de la poule, comme mon grand-père, 50 ans plus tôt.

 

C'est sur ces terres sableuses qu'en 2001, je suis venu m'installer en implantant des poules pondeuses, perpétuant ainsi une tradition vieille de quatre générations.

Dès le début, je me suis mis en vente directe, en travaillant en circuit court. La vente directe m'a permis de vivre de mon métier, ce que beaucoup d'agriculteurs n'arrivent plus à faire aujourd'hui.